Bien que le pays soit difficile à situer, voyager au Lesotho c’est faire le plein de souvenirs incroyables. Les merveilles insoupçonnées et les magnifiques sites ne cherchent qu’à être découverts. Pour les français qui souhaitent sortir des sentiers battus et qui cherchent de l’originalité, le Lesotho est l’idéal. Cette petite bulle d’oxygène est, contrairement à l’Afrique du Sud qui étouffe du tourisme, encore peu connue. Avec l’immensité du paysage, les touristes français ne savent plus où donner de la tête. Cependant, qu’en est-il de l’accès au territoire ? Est-ce nécessaire d’avoir une autorisation ? Découvrons ensemble toutes les formalités d’entrée au Lesotho.

Faut-il avoir un visa pour le Lesotho ?

Pour les touristes français qui souhaitent séjourner moins de 14 jours au Lesotho, bonne nouvelles, aucune procédure de visa n’est nécessaire. En effet, cette autorisation sera délivrée dès leur arrivée sur le territoire au cours de l’accomplissement des différentes formalités d’immigration. Il reste cependant primordial d’avoir un passeport valable au moins 3 mois après la date limite de sortie du pays, en plus de devoir comporter quelques pages vierges (2 restent suffisantes). Si les 14 jours sont dépassés, sous certaines conditions, il sera possible de demander une prolongation de séjour d’un mois et ce, en contactant préalablement, le service de l’immigration local. Dans ce cas, il sera nécessaire d’obtenir un visa. Si ce dernier est destiné à un séjour professionnel, voici la liste des documents à fournir :

  • un passeport original valide,
  • plusieurs formulaires de demandes de visa,
  • 2 photos d’identité originales,
  • une lettre d’invitation,
  • l’accord et la lettre de mission délivrée par la société française,
  • une réservation d’hôtel,
  • pour les ressortissants étrangers, une copie de la carte de séjour.

Quant au visa touristique, les papiers à fournir sont les suivants :

  • un passeport valide original,
  • deux formulaires de demande de visa,
  • deux photos d’identité originales et en couleur.

Pour les français qui souhaitent séjourner plus de 14 jours au Lesotho, avoir un visa devient une obligation. Ce document doit être demandé sur le site internet evisalesotho.com avant la date de départ. Un visa autorisant l’entrée valable 3 mois est émis aux touristes en un premier temps. Les voyageurs ont la possibilité, une fois sur place, de solliciter les services de l’immigration pour la délivrance d’un visa plus long, d’une durée supérieure à 3 mois. Ce visa peut également être destiné à de multiples entrées. Tout touriste qui est amené à quitter le territoire après l’expiration du visa, peut être exposé au paiement d’amendes. Quant au franchissement des frontières, lorsque cela a lieu entre celles séparant le Lesotho et l’Afrique du Sud, il est plus que nécessaire de s’assurer d’avoir le tampon des deux services de l’immigration sur le passeport, afin d’éviter tout problème une fois sur place. L’ouverture des postes frontières est limitée contrairement aux autres services qui eux peuvent rester ouverts 24h/24. Il est donc préférable de vérifier préalablement les horaires avant de quitter ou d’entrer au Lesotho. Ces horaires sont disponibles sur le site de la douane du Lesotho en langue anglaise. Pour un déplacement par voie terrestre, contrairement aux touristes arrivant de France, L’Afrique du Sud n’accorde pas aux voyageurs qui viennent du Lesotho une quelconque autorisation de séjour supérieure à une semaine. Quant aux voitures de location, il sera nécessaire de déclarer clairement l’intention d’accéder au Lesotho afin d’obtenir les documents nécessaires à cet effet. Par ailleurs, il est recommandé de souscrire à une assurance couvrant les différents incidents qui peuvent survenir, comme l’enlèvement du véhicule, ainsi que les pannes mécaniques en montagne qui coûtent assez cher. Pour eux qui souhaitent faire sortir ou entrer des animaux et des plantes, il faut savoir que cette démarche est contrôlée rigoureusement. Les touristes accompagnés de leur animal de compagnie doivent impérativement avoir un carnet de vaccination mis à jour. Il est très fréquent, de se voir proposer, principalement en zones rurales, l’achat de diverses plantes protégées et interdites au commerce comme les Aloe en spirale. Cela peut exposer les voyageurs à une peine de prison courte ou encore, dans le meilleur des cas, à de fortes amendes.

Quelles recommandations considérer lors d'un voyage au Lesotho ?

Avec la situation politique assez volatile du Lesotho, il convient de rester vigilent sur tout le territoire et de s’écarter au maximum, des rassemblements sur les voies publiques. Les actes de délinquance comme les vols de véhicules sont très courants et peuvent, dans quelques cas, être accompagnés de violence. Les touristes étant ciblés, il est préférable de rester vigilant entre es hôtels et les quartiers d’affaires. Si une agression survient, il est préférable de n’opposer aucune résistance. Il faut également éviter les déplacements de nuit. L’imprudence des conducteurs mènent parfois vers de graves incidents. Il est donc préférable pour ceux qui disposent d’un budget confortable, d’opter pour la location de voiture. Les terrains défavorables étant nombreux, il est important de faire attention. En vue de la présence de beaucoup d’animaux errants sur les routes, il est préférable d’éviter la conduite de nuit. Comme toute autre région montagneuse, la météo peut changer très rapidement. Il convient donc de vérifier les bulletins météorologiques avant de se déplacer. De novembre à février, des orages parfois très violents font tous les ans, beaucoup de victimes. Pour récapituler, voici les recommandations à considérer une fois être arrivé au Lesotho :

  • éviter au maximum les déplacement de nuit en zones rurales ou dans les ruelles isolées,
  • éviter le port d’objets de valeur et le déplacement de sommes importantes d’argent,
  • éviter les taxis et bus locaux,
  • ne jamais prendre d’auto-stoppeurs,
  • se tenir loin des mouvements de foules et des manifestations,
  • rester vigilant et éviter les stationnements dans les endroits très peu éclairés,
  • laisser ses billets d’avion, ou tout autre document de voyage, dans un endroit sécurisé comme le coffre de l’hôtel.

Toutefois, il est important de ne pas s’arrêter uniquement sur ces points négatifs, le Lesotho est une destination qui mérite que l’on s’y intéresse. L’important est de prendre ses précautions afin d’éviter de se retrouver dans des situations dangereuses. Les randonneurs qui souhaitent découvrir la région doivent prévoir des quantités d’eau potable lors de leur traversée afin de pouvoir supporter les températures qui règnent dans la région. Les grottes et les habitations mythiques sont des lieux incontournables qui proposent aux visiteurs d’incroyables paysages très intéressants. Une fois après s’être équipé convenablement, il n’y a plus aucune raison de ne pas visiter le Lesotho. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*