que faire macedoine nord
FILE PHOTO: Supporters of opposition party VMRO-DPMNE wave Macedonian flags as they take part in a protest over compromise solution in Macedonia’s dispute with Greece over the country’s name in Skopje, Macedonia, June 2, 2018. Picture taken June 2, 2018. REUTERS/Marko Djurica/File Photo

Les vacances approchent à grand pas et qui dit vacances dit changement d’air ! Pour ceux qui veulent voir un nouveau bout du monde en évitant le tourisme de masse qui sera au rendez-vous pour toutes les destinations à la mode (Espagne, Italie, Croatie, Thaïlande, Caraïbes…), la rédaction propose le pays de rêve : la Macédoine. La Macédoine, ou République Macédoine du Nord, est un pays situé dans l’europe de l’est, en pleine presqu’île des Balkans, prise au piège entre l’Albanie et la Bulgarie. La Macédoine du Nord est un pays qui saura satisfaire les amoureux d’histoire, les férus de nature et surtout les fans d’exploration et de randonnée. Qui plus est, ce pays est si peu connu des touristes qu’il fera la parfaite découverte dont vous ne manquerez pas de faire la promotion à votre retour.

Les activités en Macédoine du Nord

Dans un pays sans tourisme comme celui que la rédaction vous propose aujourd’hui, il est légitime de vous demander avec quoi vous allez occuper vos journées et comment vous allez vous y prendre pour ne pas mourir d’ennui. Bonne nouvelle ! La République de Macédoine du Nord a beau être un pays qui n’attire pas grand monde, il ne manque pas de lieux à visiter et d’activités auxquelles s’adonner pour un séjour magique dont vous vous souviendrez pour le restant de vos jours, il serait même dur de savoir par où commencer.

Découvrir la capitale de Macédoine du Nord

Tout d’abord, il faut savoir que la concentration touristique, faible mais existante, afflue vers la capitale du pays : Skopje. La capitale regorge de merveilles à admirer, dont son architecture unique qui s’éloigne du bâti habituel que l’on peut retrouver en Europe Occidentale. En effet, le style architectural de la capitale de la république de Macédoine du Nord s’inspire de l’ancien style de l’Empire Grec. La ville a donc gardé un charme certain. Parmi les bâtiments incontournables à visiter pour les intéressés, il y a notamment l’Opéra et le Musée National. Vous pourriez même faire une halte au premier pour écouter un des groupes philharmoniques qui ont l’habitude d’y jouer.

Mais la capitale Skopje ne se caractérise pas uniquement par le style grec qu’on peut y retrouver. En réalité, il existe tout un pan qui représente la veille ville, où l’on retrouve bazar, brocantes et petits artisans dans une ambiance beaucoup plus chaleureuse et colorée. En faisant un tour par là, vous pourriez marchander des souvenirs en cuir, le travail de cette matière étant une spécialité locale.

Faire un tour du côté d’Ohrid

Ohrid est la seconde plus grande ville touristique de Macédoine du Nord. Les amoureux de bâti religieux, et les croyants de manière plus générale, ne pourront que répondre à l’appel de la ville d’Ohrid qui abrite des monuments d’une beauté époustouflante, qui ne pourrait être comparés à nul autre bâtiment religieux dont nous avons été habitué en Europe Occidentale. Une visite du monastère de Stevi Naum serait un passage obligatoire. Dans le même registre, la rédaction ne peut que vous conseiller également le Couvent de Rajčica, un monastère orthodoxe cent pour cent féminin.

Découvrir les ruines et les sites archéologiques de Macédoine du Nord

Stobi est le nom qui est attribué aux vestiges archéologiques de Macédoine du Nord, preuve vivante (ou devrait-on dire preuve dure ?) de la présence de la ville de Péonie. Les ruines sont situées à tout juste 80 kilomètres de la capitale, et sont dans un état de conservation tout bonnement incroyable. Pour cette visite, nous avons deux conseils à vous donner ! Le premier, c’est de lire sur l’histoire de la ville pendant le trajet qui vous y mènera. En plus de tuer le temps, ça vous permettra de vous imprégner des lieux et de profiter de leur découverte d’une manière optimale, sans vous sentir perdu ou pris au dépourvu. Le second, c’est de trouver un guide parmi les locaux, qui saura vous raconter ces petits détails qui échappent souvent aux livres.

Bien que ce soit le site le plus connu, Stobi n’est pas le seul et pour ceux que ça intéresse, il sera possible de vous tourner vers Heraclea Lyncestis et Scupi, en appliquant les mêmes conseils que l’on vous a donnés pour le premier.

Profiter de la nature pour se ressourcer

La Macédoine du Nord est un pays qui regorge de verdure. Son calme vous permettra de profiter de vacances pour vous reposer et prendre du temps pour vous et pour les choses qui sont réellement importantes. Il vous sera possible de faire des randonnées dans les parcs et les réserves naturelles. On cite notamment le Nacionalen Park Mavrovo qui est le plus grand parc naturel du pays. Il se compose de trois zones, dont les autorisations d’accès diffèrent. Néanmoins, une information fera probablement plaisir à votre portefeuille, l’entrée de ce parc est totalement gratuite !

Situé à la frontière albanienne, le parc abrite un nombre incalculable d’espèces, que ce soit la faune ou la flore. Il vous sera possible, durant votre visite, de croiser la route d’animaux protégés par les frontières du parc, comme les ours bruns, les loups ou encore les lynx boréal.

Se connecter aux locaux

On ne le redira jamais assez, la meilleure manière de s’immerger dans la culture d’un pays, c’est d’essayer de communiquer et de partager avec les natifs de ces derniers. Les Macédoniens sont un peuple extrêmement chaleureux à qui il fera plus que plaisir de vous aider et de vous guider. N’hésitez pas à écouter les histoires du folklore local ou à découvrir les spécialités culinaires, ça fait partie du voyage et de la découverte.

Les informations pratiques pour voyager en Macédoine du Nord

Voici quelques informations qui vous seront utiles si vous souhaitez vous rendre en Macédoine du Nord :

  • les citoyens de l’Union Européenne peuvent entrer en Macédoine du Nord avec leur carte d’identité,
  • la monnaie en Macédoine est dinar macédonien,
  • la langue officielle est le macédonien,
  • il n’y a pas de décalage horaire avec la France,
  • le billet depuis Paris coûte entre 200 et 300 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*