Depuis quelques années maintenant, l'Arménie est devenue une des destinations les plus prisées du monde entier. Chaque année, des milliers et des milliers de touristes se dirigent vers ce pays aussi beau que naturel, notamment pour découvrir ses somptueux paysages et sites touristiques.  La première question que vous allez vous poser c'est est-ce que vous avez besoin de visa ou non ? Heureusement pour vous, il existe des accords entre la France et l'Arménie qui facilitent énormément les démarches d'obtention du visa. De plus, les deux pays font partie de l'union européenne, ce qui signifie que dans la plupart des cas, il n'y a pas besoin de visa pour mettre les pieds sur le territoire Arménien. Que vous souhaitiez y passer une semaine ou un an, découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur les différents types de visa mais aussi comment les obtenir. 

Les différents types de visa pour l'Arménie : 

Pour l'Arménie comme pour la plupart des pays, il vous faudra un visa afin d'entrer sur le territoire national. En fonction de la durée de votre séjour et son motif, plusieurs types de visa sont disponibles. Et puisqu'il n'est pas toujours facile de retrouver toutes les informations à ce propos, voici un guide qui vous permettra de savoir si vous avez besoin d'un visa ou pas, et surtout quelles démarches engager.

Les ressortissants européens : 

Depuis le début de l'année 2013, l'Arménie autorise les étrangers issus de certains pays à entrer librement en Arménie sans visa et sans aucune démarche. En bref, vous n'avez pas grand chose à faire, une fois que vous achetez votre billet et que vous arrivez en Arménie, vous passerez la PAF le plus normalement du monde et aucun visa ne vous sera demandé. Cependant, vous ne pourrez bénéficier de cette dispense de visa que sous les conditions suivantes : 

  • Vous devez bien évidemment avoir une nationalité qui fasse partie de l'union Européenne.
  • Votre séjour doit avoir comme motif une visite familiale, touristique, ou un voyage d'affaires. 
  • Vous devez présenter un passeport qui soit encore valide au moins 6 mois après la date de votre retour prévu.
  • Vous ne devez pas passer au delà de 180 jours par an sur le sol Arménien, autant dire qu'au maximum, vous avez le droit d'y passer 6 mois. Dans le cas où vous comptez passer beaucoup plus de 180 jours en Arménie, le visa devient obligatoire pour vous, même si vous êtes un citoyen Européen. 

Le cas d'un visa obligatoire : 

Vous l'aurez compris, que vous soyez de nationalité Européenne ou pas, si vous comptez séjourner plus de 180 jours en Arménie, vous êtes dans l'obligation de demander un visa auprès d'une ambassade ou du consulat d'Arménie. Ce visa, vous pouvez l'obtenir de deux manières différentes : 

  • Vous pouvez faire une demande sur place une fois arrivés à l’aéroport Zvartnots d’Erevan, la capitale Arménienne. 
  • Grâce au ministère des affaires étrangères de l'Arménie, vous avez également la possibilité de demander votre visa sur le site à l'aide d'un formulaire de visa électronique.

Quelle que soit la manière dont vous le demandez, vous avez plusieurs formes de visa :

  • Le visa touristique : c'est naturellement le type de visa que vous devez demander si vous comptez aller en Arménie pour un séjour touristique, ou encore une visite familiale. une photo d'identité, un formulaire de l'ambassade d'arménie, une attestation de voyage, un bon de commande visa-en-ligne à formuler en ligne. Il est également à noter que pour les mineurs de moins de 15 ans qui sont inscrits sur le passeport de l'un des deux parents, il suffira de joindre sa photo d'identité et de le stipuler directement sur le formulaire officiel de l'ambassade d'arménie. Il faut savoir que ce type de visa prend environs une semaine à 8 jours afin d'être délivré et il est gratuit. 
  • Le visa d'affaires : cette catégorie de visa est réservée aux personnes souhaitant passer un séjour professionnel en Arménie, que ce soit pour du travail, du bénévolat, des recherches scientifiques ou technologiques, un stage, ou autre. Pour ce faire, vous devrez présenter les documents suivants : un passeport valable au moins 6 mois + copies des pages d'identité, une photo d'identité, le formulaire de demande de visa, une lettre d'invitation du correspondant local qui doit être visée par les autorités arméniennes, et une lettre de la société qui comporte les motifs et la durée du séjour. Ce type de visa s'obtient également en l'espace d'une semaine seulement.
  • Le visa de transit : ce visa est nécessaire dans le cas où l'Arménie vous sert de pays de transit vers d'autres destinations. Il peut être à entrée simple et permettre à son titulaire de traverser l'Arménie une seule fois, comme il peut être à entrées multiples et permettre aux voyageurs de traverser le pays à plusieurs reprises pendant la période de la validité de son visa.  Par contre, avec ce type de visa, le voyageur n'a le droit de séjourner en Arménie que pour une période maximale de trois jours pendant la période de validité de son visa transit. Par contre, pour l'obtenir, il faut que son titulaire soit déjà en possession d'un visa d'un autre pays (celui pour lequel il va transiter par l'Arménie).

visa-armenie

Remarques à noter : 

  • Sachez que les étrangers qui sont dans l'obligation de demander un visa Arménien ne peuvent pas obtenir ce dernier au niveau des points de passage des frontières d'Arménie, ils doivent donc absolument faire leur demande au préalable au niveau de l'ambassade ou du consulat. 
  • En ce qui concerne les ressortissants Européen, Canadiens, et Américains, ils doivent tous payer les frais de réexpédition de leurs passeports de la part de l'ambassade ou du consulat d'Arménie. Il est également important de savoir que si il y'a d'éventuelles pertes des documents par les services de la poste, les ambassades ainsi que les consulats ne sont pas concernés et ne rembourseront rien aux titulaires de visa. 
  • La prolongation du visa Arménien ne peut se faire que sur le territoire national et seulement avant que celui-ci n'expire. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*