visa chine

La chine est depuis quelques années devenue une des destinations les plus prisées du monde entier. Chaque année, des milliers et des milliers de touristes se dirigent vers ce pays aussi beau que naturel, notamment pour découvrir ses somptueuses villes aux grattes ciels impressionnants, mais aussi ses sites religieux et ses temples envoûtants. Si vous préparez un voyage pour Taiwan ou Hong Kong, la première question que vous allez vous poser c'est est-ce que vous avez besoin de visa ou non ? Heureusement pour vous, il existe des accords entre la France et la Chine qui facilitent énormément les démarches d'obtention du visa. Toutefois, il existe une multitude de types de visa qui dépendent de la durée de votre séjour mais aussi du motif. Que vous souhaitiez y rester une semaine ou trois mois, découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur les différents types de visa mais aussi comment les obtenir. 

Les différents types de visa pour l'indonésie : 

visa-chine

Pour la Chine comme pour la plupart des pays, il vous faudra un visa afin d'entrer sur le territoire national. En fonction de la durée de votre séjour, plusieurs types de visa sont disponibles. Sachez que les visas sont généralement délivrés par les ambassades et consulats chinois à l’étranger, quant aux visa délivrés sur place, il est beaucoup plus compliqué de les avoir. Et puisqu'il n'est pas toujours facile de retrouver toutes les informations à ce propos, voici un guide qui vous permettra de savoir quel visa vous convient le mieux. 

Le visa à entrée unique : 

Comme son nom l'indique, ce type de visa permet de faire une seule entrée en Chine. Il est généralement valable pour une durée de 3 mois après son émission et permettent de séjourner en Chine pendant une durée maximum de 30 jours. La plupart du temps, on le demande pour des raisons touristiques ou pour des activités commerciales. 

Le visa double entrée : 

Si vous comptez renouveler votre séjour et repartir une deuxième fois en Chine, il serait préférable que vous demandiez au préalable un visa à double entrée. 

Le visa pour Hong Kong et Macao : 

Depuis quelques années maintenant, l'obtention du visa pour Hong Kong et Macao est devenue très facile pour les touristes Français, et si en plus, vous prévoyez un séjour de moins de 3 mois (pour Hong Kong) et moins d'un mois (pour Macao), vous n'avez pas grand chose à faire car vous aurez droit à ce qu'on appelle "une exemption de visa". En bref, vous prenez votre billet le plus normalement du monde, et une fois arrivée sur place, vous devrez présenter des documents qui prouvent que vous allez bel et bien repartir dans moins de 3 mois, par exemple, votre billet de retour ou bien votre réservation d'hôtel. Une fois que ce sera fait, on vous accordera le visa pour une somme d'environs 50 euros, en vous mettant un tampon spécial sur votre passeport. Par contre, si la durée de votre séjour n'est pas prédéfinie, il serait beaucoup plus pratique de demander un visa d’une plus longue durée, ou sinon de le renouveler sur place en prenant rendez-vous au niveau des autorités de l’immigration. Prenez le soin d’engager ces démarches plusieurs jours avant que votre visa de trois mois n’expire, sinon, vous pourriez être considéré comme présent illégalement sur le territoire. Si c'est ce type de visa qui vous intéresse, sachez que les conditions pour l'avoir sont les suivantes : 

  • Faire partie des 65 pays qui y ont droit.
  • Avoir un passeport qui soit encore valide au moins 6 mois à partir de la date de sortie de la Tanzanie. 
  • Présenter le billet de retour qui prouve la date de sortie.
  • Avoir comme motif une visite familiale, touristique, culturelle, officielle, ou pour une conférence ou un salon. 
  • Arriver dans l'un des aéroports, ports, ou frontières officielles.
  • Ne pas y rester plus de 3 mois (pour Hong Kong) et d'un mois (pour Macao).

Le visa d'affaires : 

Ce type de visa demande les mêmes formalités que pour les autres, sauf qu'il faudra présenter une lettre d'invitation professionnelle de la part d'une société, d'un partenaire, ou des autorités chinoises sans oublier la lettre de mission issue d'une société française. Ce type de visa peut avoir comme motif de la recherche scientifique, des affaires, des échanges culturel, du bénévolat, des conférences…etc. Il est valable pour une durée qui varie entre 3 et 6 mois, et s'obtient dans un délai d'une semaine seulement. 

Le visa de transit de 3 jours : 

Heureusement pour vous, les ressortissants français ont le droit de bénéficier d'un transit de 72 heures, à conditions qu'ils atterrissent dans l'un des aéroports suivants : Chengdu, Shenyang, Dalian, Chongqing, Kunming, Pékin, Shanghai, Xiamen, Guilin, Xi’ian, Hangzhou, Haerbin, et Wuhan. Par contre, il faudra absolument que vous présentiez votre billet d'avion confirmé pour le pays tiers pour prouver votre départ dans moins de trois jours, ainsi que le visa correspondant, dans le cas où vous en avez besoin. Il est également à noter qu'avec ce type de visa, il est strictement interdit de quitter la municipalité mais ce qui est bien c'est que vous l'obtenez sur place et très rapidement, sans parler du fait qu'il soit totalement gratuit. 

Le visa de transit de 6 jours : 

Ce type de visa est réservé aux ressortissants Français, Belges, Suisses et Canadiens. Comme pour le visa de transit de 3 jours, celui-ci est également gratuit et s'obtient sur place. Par contre, pour en bénéficier, il faudra atterrir aux aéroports internationaux de Pékin,  Shanghai, ou bien ceux des provinces voisines. 

En plus de tout ces visas, il existe également d'autres catégories moins demandées comme le visa de journaliste; délivré aux correspondants étrangers en reportage ou en mission temporaire, le visa d'étudiants; délivré aux étudiants souhaitant poursuivre leurs études en Chine ou y faire un stage, ou encore le visa de travail; délivré aux étrangers ayant un emploi en Chine, ainsi qu'aux membres de leur famille souhaitant séjourner en Chine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*