visa-costa-rica-jpg
pub

Situé en Amérique centrale, le Costa Rica est une destination de rêve, qui en fait rêver plus d’un. Celle-ci compte parmi les destinations les plus appréciées, les plus convoitées et les plus envoûtantes. Le Costa Rica est connu pour ses forêts tropicales, ses institutions culturelles et particulièrement pour ses plages paradisiaques. Pour les français, pas besoin de visa pour entrer en Costa Rica. En effet, ces derniers ont le droit de passer un séjour de 90 jours sans visa en Costa Rica. Cependant, seulement quelques pays peuvent bénéficier de ce privilège. Néanmoins, aller en Costa Rica sans visa ne signifie pas forcément que vous n’aurez pas de dossier à fournir, ni de documents à remplir. Ajouté à cela, vous devez également répondre à certaines conditions pour bénéficier de ce privilège. Dans cet article, nous allons parler des pays qui peuvent accéder au Costa Rica sans visa, ainsi que des différentes formalités nécessaires pour voyager au Costa Rica. 

Quelles sont les formalités pour voyager au Costa Rica ?

Pour voyager au Costa Rica lorsqu'on est citoyen français, il n’est pas nécessaire d’obtenir un visa. En effet, le visa n’est pas nécessaire pour les séjours touristiques d’une durée inférieure ou égale à 90 jours. Dépassée cette période, le visa devient nécessaire pour continuer le séjour. Cependant, pour voyager au Costa Rica, certaines formalités sont nécessaires, à savoir : 

  • avoir un passeport d’une validité minimale de 3 mois : en effet, pour voyager au Costa Rica, vous devez avoir un passeport qui n’expire pas avant 3 mois, soit avant la fin de votre séjour. De ce fait, si votre passeport va bientôt atteindre sa date d’expiration, mieux vaut le renouveler avant de fixer votre date de départ,
  • avoir un billet de retour : autre condition pour entrer au territoire costaricien, est d’être détenteur d’un billet de retour vers votre pays, ou d’un billet d’aller vers un autre pays depuis la Costa Rica. Ajouté à cela, vous devez faire en sorte que votre date de retour ne dépasse pas les 90 jours de votre séjour touristique,
  • prouver que l’on possède des ressources financières suffisantes : en effet, l’une des conditions les plus importantes est de prouver que vous avez les ressources financières nécessaires pour votre séjour. Pour cela, vous devez avoir au moins 100 dollars par mois, soit 300 dollars en tout, si vous souhaitez passer un séjour de 3 mois. Cette somme vous permettra de régler vos frais d’hôtel, d’activité et de transport,
  • avoir un certificat international contre la fièvre jaune : cette formalité concerne particulièrement les touristes venus d’Asie, d’Amérique ou d’un Pays d’Afrique infesté par la maladie. Elle concerne également les personnes ayant séjourné dans l’un de ces continents. Le Costa Rica redoute terriblement la propagation de cette maladie dangereuse, qui n’a pas encore fait de victime au sein du pays,
  • payer la taxe de voyage : avant votre départ, vous allez devoir payer une taxe de voyage. Celle-ci est d’une valeur de 26 dollars et son paiement fait partie des conditions obligatoire pour accéder au territoire Costaricien.  

Dans quel cas doit-on demander un visa pour accéder au Costa Rica ?

Certes, le visa n’est pas nécessaire pour un séjour touristiques de 90 jours pour les français, mais dans certains cas, ce dernier s’avère être obligatoire. En effet, si vous souhaitez passer un séjour d’une durée supérieure à 90 jours au Costa Rica, une demande de visa sera nécessaire. Vous devrez alors fournir à l’ambassade un dossier de visa complet, puis attendre que l’on vous rende la réponse à propos de votre requête. Néanmoins, si vous souhaitez aller au Costa Rica dans le but de poursuivre vos études, ou de travailler, vous allez devoir passer par un visa d’étude, ou faire une demande d’immigration. Pour plus d’informations, il est préférable de vous rendre au siège de l’ambassade du Costa Rica, afin d’obtenir tous les renseignements nécessaires.

Que visiter durant son séjour au Costa Rica ?

Lors d’un premier séjour en Costa Rica, il est important de commencer par visiter les plus beaux sites de la région. Ce pays regorge de merveilles, qui attirent les visiteurs du monde entier. En effet, le Costa Rica possède des forêts tropicales, des réserves biologiques ainsi que de magnifiques parcs naturels, qui font le bonheur des amoureux de la faune et de la flore. Le Costa Rica est également réputé pour sa capitale, San José, qui fait partie des plus belles villes du monde et qui est un vrai incontournable. Et pour les amoureux du soleil et de la plage, il n’y a rien de mieux que la Playa Espadilla pour vous détendre et faire bronzette. Son sable fin et son eau cristalline font d’elle un vrai paradis sur terre. 

Quel budget prévoir pour un séjour en Costa Rica ?

Le coût de votre séjour en Costa Rica varie en fonction de plusieurs éléments, tels que le coût de la réservation d’hôtels, le coût du billet d’avion, ainsi qu’en fonction de la période durant laquelle vous allez voyager. En effet, certaines périodes sont moins chères que d’autres pour voyager au Costa Rica. En moyenne, pour un séjour d’une semaine à 10 jours, vous devez prévoir un budget de 1800 euros. Ajouté à cela, vous devez payer une taxe de 26 dollars pour entrer au territoire Costaricien. Vous devez également avoir en votre possession une somme de 100 dollars par mois, afin de prouver que vous avez les ressources financières nécessaires pour votre séjour. 

Quels sont les pays qui peuvent voyager au Costa Rica sans visa ?

La liste des pays pouvant entrer au Costa Rica sans visa est longue. La majorité de ces pays sont des pays d’Europe ou d’Amérique, tels que la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie, le Brésil, le Canada ou encore le Portugal. Ces pays ont le droit de séjourner pour une durée maximale de 90 jours au Costa Rica, sans visa. On retrouve également une autre catégorie de pays, qui ont le droit de passer un séjour d’un mois au Costa Rica sans visa, tels que la Turquie, la Malaisie, les Maldives et la Russie. 

pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*