visa georgie

Un pays à la croisée des chemins entre l’Asie et l’Europe, la Géorgie est indubitablement très emblématique, avec ses influences catholiques, un air post-soviétique et une vision obstinément tournée vers l’Ouest, en outre un résumé bref de ce petit pays du Caucase dont l’histoire est encore récente et agitée ;

  • L’Abkhazie et l’Ossétie du Sud sont deux régions historiques qui appartenaient à la Géorgie jusque dans les années 2000 où elle en fut amputée en conséquence au deux guerres brèves mais violentes qui ont eu lieu, néanmoins depuis 2008 le pays profite d’un intervalle de tranquillité favorable à l’engouement touristique encore assez confus dans la région.

  • Forteresse du christianisme dans l’avancé orientales de l’Europe, caressé de culture slaves, turques et perses, la Géorgie déborde de considérations au-delà de ses frontières pour proposer à ses vacanciers un intéressant et charmant mélange d’influences culturelles.

  • Une variété équivalente est retrouvée dans les paysages singulièrement différents sur une étendue si restreinte, on observe en effet un passage rapide des creux des bassins aux montagnes culminantes ou encore au bord de mer.

  • Il est possible au cours d’un seule séjour de distinguer les prodiges architecturaux de Tbilissi, de partir en exploration vers les complexes moniaux troglodytes au milieu de sites sauvages, de faire des randonnées le long des plus hauts sommets du Caucase, de se baigner dans les eaux de la mer Noire, avant de se reposer chez une auberge Khakhétie afin de déguster les vins d’une région qui apprend à redécouvrir et à apprivoiser son vignoble.

  • Les Géorgiens sont reconnus pour leur hospitalité et leur générosité, que ce soit au niveau des villages en montagne coupés du monde ou bien dans les églises bondées de monde mais constamment immergées dans une intensive dévotion pieuse.

La procédure d’obtention du visa électronique

Les autorités de la Géorgie ont mis en place un portail pour le Visa électronique dit e-Visa, donnant ainsi l’opportunité d’obtenir le visa par un moyen simplifié pour les personnes qui souhaitent se rendre en Géorgie à l’occasion d’un court séjour ;

  • Le sollicitant pourra donc obtenir son visa de court séjour sans avoir à visiter l’Ambassade ou bien le Consulat de la Géorgie, mais simplement après avoir effectué les trois taches nécessaires, notamment l’effectuation de la requête, le règlement du paiement en ligne et l’impression du e-Visa prêt.

  • La requête du visa via le portail a beaucoup de privilèges, dont la non-nécessité de se présenter personnellement au niveau de l’Ambassade ou du Consulat pour leur fournir les documents requis.

  • L’e-Visa obtenu via internet est tout à fait légal, et il permet des droits d’entrée analogues au niveau du territoire géorgien que le visa traditionnel appliqué sur le passeport.

  • Afin d’obtenir son visa électronique il suffit donc de disposer d’une connexion internet, d’une carte de crédit ou de débit valide ainsi que les copies scannées des documents officiels et originaux.

  • Le demandeur doit présenter au niveau de la frontière nationale de la Géorgie tous les documents qui pourraient être exigés dont un document de voyage ou bien le passeport, un document qui confirme la raison du voyage, un document qui atteste l’existence de l’hébergement, une assurance maladie et voyage, ainsi que les documents nécessaires qui confirment la suffisance des moyens financiers.

  • Les ressortissants de nationalité française ne sont pas tenu de présenter un visa pour entrer dans le territoire de Géorgie mais simplement un passeport en cours de validité. 

Les précautions à prendre 

visa-georgi D’un point de vue global La Géorgie est un pays sûr ou il est possible de voyager sans crainte quand on ne s’aventure pas dans les zones déconseillées, malgré cela, il vaut mieux respecter certaines règles rudimentaires de prudence surtout pendant la saison estivale et en particulier au niveau des sites où il y’a une forte affluence comme la côte où on notifie la présence des pickpockets mais pas que ;

  • La Géorgie se situe dans un territoire dont l’activité sismique est notable, en cas de secousse il faudra donc garder son calme, respecter les instructions prodiguées par les autorités locales, et patienter jusqu'à l’arrivée des secours, sans oublier de contacter sa famille et ses proches afin de les tranquilliser, sinon l’ambassade de France au cas où il y’aurait des difficultés de communication avec l’extérieur.

  • Il y’a un certain risque lié aux transports, en effet à cause du non-respect du règlement rudimentaire du code de la route, le taux d’insécurité sur les routes est assez élevé, de plus que les élevages sont effectués sans clôtures, les conducteurs sont donc tenus de faire preuve d’une extrême vigilance que ce soit en ville comme à la campagne, particulièrement pendant la nuit et durant les passages dans des tunnels.

  • Pendant un séjour en montagne, il faut considérer sérieusement les risques d’avalanches, de glissements de terrain et de chutes de pierres, qui sont liées soit à la fonte des neiges ou bien les pluies intensives durant le printemps, ce qui fait que les routes de montagne sont singulièrement risquées, et il faut donc les éviter quand il pleut et être constamment vigilant particulièrement au niveau des secteurs abrupts.

  • Les femmes qui voyagent toutes seules sont tenue de faire preuve de beaucoup de prudence, c’est essentiel principalement pour les jeunes femmes car beaucoup de cas d’harcèlement et d’agressions sexuelles qui visent la gente féminine sont signalés par les locaux et par les estivants.

  • De façon générale il est conseillé de garder sur soi des copies de ses documents officiels d’identité et de laisser les objets de valeur à l’hôtel s’il est sécurisé afin de prendre sur soi uniquement l’argent nécessaire pour les activités du jour.

  • Au moment de prendre les transports en commun il faut rester vigilant et faire attention à ses documents personnels, son argent et son téléphone surtout s’il a une grande valeur monétaire sur le marché.

  • Par précaution et dans le but d’une meilleure anticipation des situations d’urgence, il est recommandé de s’enregistrer sur le fil Ariane du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères afin d’avoir l’occasion d’être contacté aisément par les autorités françaises si nécessaire, il faut également garder sur soi le numéro de sa compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*