Le Kazakhstan est un pays de l'Asie centrale, ayant des frontières avec la Russie, la Chine, le Kirghizistan, l'Ouzbékistan, le Turkménistan et bordé à l'ouest par la mer Caspienne. Le pays devient de plus en plus une destination touristique que beaucoup de voyageurs choisissent pour découvrir une diversité de sites témoignant tant de l'ouverture du pays sur l'époque contemporaine, que de la beauté des paysages naturels si bien préservés. Si vous souhaitez vous rendre au Kazakhstan pour vos prochaines vacances, retrouvez dans ce qui suit, tous les détails nécessaires vous permettant de préparer votre séjour, en commençant bien évidemment, par votre demande de visa.

Ai-je besoin d'un visa pour voyager au Kazakhstan ?

Depuis le 1er janvier 2017, et conformément à l'arrêté 838 du 23 décembre 2016, le Gouvernement de la République du Kazakhstan exempt les ressortissants de nombreux pays, dont la France, la Belgique, l'Espagne et l'Italie, du visa d'entrée pour le pays, s'ils prévoient d'y rester pour une durée inférieure à trente jours. De ce fait, pour pouvoir entrer au Kazakhstan, vous devez avoir un passeport qui soit toujours valide pour une durée d'au moins 3 mois après la date prévue pour votre retour à votre pays d'origine. Une fois sur le territoire du Kazakhstan, vous devez vous enregistrer lors de votre passage aux frontières. La police de l'immigration (OVIR) apposera deux tampons sur votre carte de migration, que vous êtes tenu de conserver jusqu'à la date prévue pour votre retour.

Par ailleurs, si vous souhaitez rester au Kazakhstan pour une durée supérieure à 30 jours, le visa vous est exigé. De ce fait, sachez que les journées d'entrée et de sortie du territoire kazakhstanais comptent comme journées de votre séjour, d'où l'importance de faire attention à ce point avant de partir. La durée de votre séjour doit être égale au nombre de jours de votre visa. Par ailleurs, en cas de nécessité, vous avez la possibilité de prolonger votre séjour au Kazakhstan de quelques jours, afin d'éviter d'avoir un visa expiré au moment de votre sortie. Pour ce faire, vous devez adresser une demande de prolongation au moins une semaine avant la date d'expiration de votre visa en cours. Sachez que tout dépassement sur les durées de séjour autorisées au Kazakhstan est sévèrement puni par la loi. En cas de non respect de cette disposition, plusieurs sanctions sont prévues, telles que l'expulsion, l'interpellation, le placement en détention ou encore l'interdiction du territoire.

Que faire pour un séjour de 3 mois et plus au Kazakhstan ?

Pour un séjour d'une durée comprise entre 31 et 90 jours, les ressortissants français doivent obtenir leur visa au préalable, avant d'arriver au Kazakhstan. Il s'agit d'un visa entrée simple, et n'est valable que pour une durée ne dépassant pas les 90 jours.

D'autre part, il est possible d'obtenir un visa long séjour dont la durée peut être comprise entre 91 jours et 3 ans. Il s'agit d'un visa entrées multiples avec des échéances de sorties que vous devez  absolument respecter, en fonction de la catégorie de votre visa. 

Si vous êtes impliqué dans le projet d'Etablissement du Centre Financier International de Nour Soultan, vous pouvez demander un visa d'une durée de 5 années. Ce visa peut également être délivré pour votre famille, si vous souhaitez vous installer au Kazakhstan pour travailler. 

Que faut-il soumettre dans son dossier de demande de visa pour le Kazakhstan ?

Afin de préparer votre dossier de demande d'un visa d'entrer pour le Kazakhstan, vous devez définir clairement le motif de votre voyage. En effet, pour chaque motif, on retrouve un type de visa bien défini. On compte en tout 11 types de visas, parmi lesquels on vous présente les plus fréquents.

Visa diplomatique ou service (catégories A1, A2, A3, A4)

  • Un formulaire de demande de visa dûment rempli et signé, 
  • Une photo d'identité, 
  • Un passeport en cours de validité ne contenant pas moins de deux pages libres et toujours valide pour une durée minimale de trois mois après l'expiration du visa, 
  • Une invitation ou une note verbale.

Visa d'affaires (catégories B1, B2, B4)

  • Un formulaire de demande de visa dûment rempli et signé, 
  • Une photo d'identité, 
  • Un passeport en cours de validité ne contenant pas moins de deux pages libres et toujours valide pour une durée minimale de trois mois après l'expiration du visa, 
  • Une lettre délivrée par votre employeur en France expliquant le motif de votre voyage, ou encore, un ordre de mission, 
  • Une copie de l'invitation délivrée par la partie invitante au Kazakhstan.

Visa pour un stage de formation (catégorie B7)

  • Un formulaire de demande de visa dûment rempli et signé, 
  • Une photo d'identité, 
  • Un passeport en cours de validité ne contenant pas moins de deux pages libres et toujours valide pour une durée minimale de trois mois après l'expiration du visa, 
  • Une lettre délivrée par votre organisation d'étude en France, afin d'expliquer le motif de votre séjour, 
  • Une copie de la lettre d'invitation provenant d'un établissement d'enseignement ou de formation au Kazakhstan.

Visa touristique (catégories B12, B13)

  • Un formulaire de demande de visa dûment rempli et signé, 
  • Une photo d'identité, 
  • Un passeport en cours de validité ne contenant pas moins de deux pages libres et toujours valide pour une durée minimale de trois mois après l'expiration du visa, 
  • Une lettre précisant le motif de votre séjour, 
  • Un titre de transport aller-retour
  • Un justificatif de votre lieu de résidence au Kazakhstan.

D'autres types de visa peuvent être demandés pour voyager au Kazakhstan, tels que les visas d'adoption, d'investissement, de réception d'un enseignement ou encore des visas pour des visites privées.

En fin de compte, quel que soit votre motif de voyage pour vous rendre au Kazakhstan, vous devez le définir en amont, afin de préparer les documents nécessaires. Sachez que vous avez la possibilité de changer la catégorie de votre visa ainsi que sa durée de validité depuis le Kazakhstan, si toutefois vous avez besoin d'une telle procédure pour rester légalement dans le pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*