visa republique dominicaine

Située à l'est de Cuba, la République dominicaine partage avec sa voisine, Haïti, l'île de Hispaniola. Ce pays est un véritable paradis sur terre. Découvert en 1492, par le fameux Christophe Colomb, l'île caribéenne regorge de richesses naturelles (faune et flore), ainsi que des plages paradisiaques qui font rêver les touristes. D'ailleurs, malgré le mouvement touristique qui ne cesse jamais, la République a pu préserver son patrimoine culturel et ses vestiges qui témoignent de sa grande histoire.

Les longues plages de sable fin et d'eau cristalline ne sont pas les seules raisons pour lesquelles les voyageurs adorent cette île. Il existe des circuits très originaux pour découvrir la "Dominicaine" sous un angle différent. Plein d'activités s'offrent à vous dans ce petit bout de paradis : des randonnées, du surf, du canyoning, du rafting, plongée sous-marine…, etc.

Alors pourquoi visiter la République dominicaine ? Quelles sont les activités pratiquées sur l'île ? Quand partir ? Et faut-il un visa pour rentrer en République dominicaine ?  On répond à toutes vos questions.

Pourquoi visiter la République dominicaine ?

Si vous vous demandez toujours si c'est une bonne idée de visiter une île paradisiaque aux caraïbes, voici une liste non exhaustive des innombrables raisons pour lesquelles vous devez programmer votre prochain voyage à l'île dominicaine. 

Les plages paradisiaques

Plusieurs centaines de kilomètres d'eau pure sous un soleil éclatant s'offrent à vous pour une relaxation et une détente complète. Une eau translucide, de la verdure, des cocotiers et un temps très doux, un combo parfait pour déstresser d'une longue année de travail.

Une histoire très riche

Dans le nouveau monde, l'église Saint-Domingue a été le premier endroit depuis lequel les Espagnols ont pris le pouvoir. Rendez-vous dans la "zona colonial" pour visiter le plus riche site historique de la région. Ne ratez surtout pas la cathédrale Santa Maria la Menor, le musée de Las Casas Reales et la route la plus ancienne de la région, la rue El Conde.

Le carnaval très festif

Après la détente, place à la fête. De février jusqu'à août, l'homologue du carnaval de Rio et très festif : déguisements, danses et musiques typiques de la région vous feront voir l'île d'une toute autre façon.

La cordillère centrale

Pour le plus grand plaisir des randonneurs, la cordillère centrale est le point le plus haut de toute l'île Hispaniola. Il faut cependant être guidé par un professionnel, car les montagnes sont très hautes et dangereuses, surtout quand on ne connaît pas l'endroit. Mais une fois en haut des  3 000 m, la vue est à couper le souffle. 

Un excellent voyage pour un très bon prix  

La République dominicaine est sans l'ombre d'un doute un endroit paradisiaque. Une île caribéenne qui regorge de richesse naturelle. La bonne nouvelle, c'est que parmi toutes les destinations caribéennes, la Dominicaine est la moins chère

Bien que l'île dispose de beaucoup d'hôtels luxueux, il existe d'autres moyens d'hébergement petits budgets, à savoir des petites pensions, une chambre chez l'habitant ou encore des écolodges pour retrouver son harmonie avec la nature.

Un joli bouillon de culture

À l'image de tous les pays américains, l'île Dominicaine abrite une population très diversifiée. Un harmonieux mélange de peuples qui vivent tous en paix et qui donnent une richesse culturelle importante aux pays.  On trouve alors :

  • Des Français
  • Des Africains 
  • Des Américains
  • Des Haïtiens
  • Des Espagnols
  • Des Asiatiques

Ce mélange; on le remarque dans la musique, la danse, la gastronomie et la culture. Un véritable brassage culturel qui fait toute la beauté de l'île.

Voir les baleines à bosse

Après quelques heures passées en bateau, vous allez peut-être être choisi par une baleine à bosse qui a décidé de remonter à la surface pour que vous admiriez sa grandeur et vous faire vivre une expérience inoubliable.

Art et culture en République dominicaine

La musique dominicaine a des origines africaines. En effet, le merengue dominicain est un très beau mélange entre le merengue africain, le zouk antillais et la salsa cubaine. Ce chant très rythmé va sûrement ambiancer vos soirées  sur l'île. 

La bachata, quant à elle, est beaucoup plus lente. C'est une musique romantique, et sa danse est plutôt facile à suivre. Donc si vous êtes en couple, n'oubliez pas de passer une soirée sous les airs de bachata.

La gastronomique en République dominicaine

Le plat que vous allez voir et revoir dans les hôtels dominicains, c'est le fameux ragoût de viande et son accompagnement de légumes ou de riz, le sancocho. En effet, la gastronomie dominicaine repose beaucoup sur le riz, le poulet, la viande de chèvre, des bananes et des ananas.

Sur  les routes, vous allez sûrement tomber sur des vendeurs de chicharrones, une spécialité à base de couenne de porc frite.

Et bien sûr vous, allez vous régaler avec les différents plats de poissons typiques de la région, comme les fruits de mer, les langoustes…, etc.

Le climat tropical

L'île profite d'un climat agréable durant toute l'année. De nature tropicale, ce temps offre au pays un climat chaud mais loin d'être étouffant. Cependant, évitez septembre et novembre, quelques orages peuvent frapper l'île.

La température maximale sur  l'île est de 28°C en été. 

Visa et formalités d’entrée en République dominicaine

Une fois qu'on connaît toutes les raisons pour visiter la République dominicaine, on se pose alors la question suivante : faut-il un visa pour visiter l'île ?

Alors, la bonne nouvelle, c'est que si vous êtes Français, Suisse, Islandais ou plus largement un Européen, vous n'aurez pas besoin d'un visa pour franchir les frontières dominicaines. Sauf si votre séjour dépasse 9 jours, alors une carte de tourisme appelée "tarjeta de turismo" vous sera demandée.

C'est une carte fournie par les compagnies aériennes. N'oubliez pas non plus votre passeport, car depuis 2012, le pays exige un passeport valide (Avant, une carte d'identité était largement suffisante). Vous allez aussi devoir vous acquitter d'une taxe de séjour  de 17 euros. Cette taxe est payée à l'aéroport. N'oubliez pas de prévoir des dollars américains ! Ne jetez pas le talon de la carte, sinon vous aurez à payer 10 euros de plus en quittant le pays.

Si vous allez passer par les États-Unis, sachez que vous allez devoir refaire toutes les formalités de la douanes, les bagages, la sécurité…, etc. Donc vous allez passer environ 4 heures entre chaque escale. De plus, prévoyez quelque euros pour chaque enregistrement de bagage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*