Visiter Canada sans visa est-ce possible

Le canada, ce pays magnifique aux portraits paisibles et apaisants est l’une des destinations favorites des français. Grâce aux paysages à couper le souffle, l’amabilité des habitants ainsi que leur savoir vivre, visiter le canada c’est faire le plein de souvenirs. Pour visiter le pays, un passeport valide est exigé. Il n’est pas forcément nécessaire qu’il soit biométrique, l’important est qu’il reste valable et conforme. Il est toutefois recommandé d’avoir une date d’expiration dépassant d’environ 6 mois la période de retour. Pour ceux qui n’ont toujours pas de passeport, il reste possible de réserver et de donner toutes les informations relatives au passeport plus tard.

Faut-il avoir un visa pour aller au canada ?

La majorité des pays européens sont exemptés du visa Canadien comme la Belgique, la suisse, l’Espagne, Le Luxembourg L’Italie, l’Allemagne, le Portugal et bien évidemment, la France ! Cependant, même si les français n’ont pas besoins de visa, il reste nécessaire d’avoir à sa disposition une Autorisation de Voyage Electronique dite AVE. Une telle demande s’effectue directement sur internet, bien avant le départ au canada, et coûte 7 dollars canadiens par personnes. Pour ceux qui souhaitent avoir plus d’informations, l’ambassade du Canada en France a mis à la disposition des clients un site conçu spécialement pour cela.

Tout visiteur français prenant un vol direct à destination de n’importe quel aéroport canadien se voit obligé d’avoir cette autorisation, sans pour autant avoir de visa visiteur. Il faut savoir que cette demande est directement liée au passeport de manière électronique. La plupart des visiteurs voient leur demande approuvée en seulement quelques minutes. Cependant, l’étude de dossier de certaines d’entre elles peut éventuellement prendre quelques jours si des documents en plus sont demandés. La procédure de demande est assez simple et s’effectue directement en ligne. Il faut garder en tête qu’une AVE doit être obtenue avant la réservation du vol. La procédure de visa a lieu comme suit :

  • avoir le passeport et la carte de crédit à sa disposition en veillant à lire attentivement le document AVE proposé,
  • utiliser les formulaires en ligne, afin de présenter la demande. Etant donné que le formulaire ne peut être sauvegardé, tous les renseignements doivent être présents,
  • payer les 7 dollars canadiens pour les frais d’étude de dossier AVE juste après avoir fini de remplir le formulaire,
  • un courriel est envoyé dans les 72 heures qui suivent la demande. La majorité des demandes sont validées en seulement quelques petites minutes. Si cela n’arrive pas, des directives sont envoyées dans un délai de 3 jours.

Le formulaire de demande est mis à la disposition des visiteurs en anglais et en français uniquement. Pour les aider à compléter le formulaire, chaque étape est décrite par une description détaillée dans les deux langues.

Combien de temps rester au Canada avec une AVE ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe quelques documents à avoir à sa disposition afin de remplir et de payer le formulaire de demande AVE, à savoir :

  • un passeport conforme délivré par l’un des pays dispensé de visa,
  • un courriel valide,
  • un outil de paiement valable et accepté pour le règlement des frais, à savoir, la carte visa, l’American Express, la MasterCard, la carte de débit visa, l’UnionPay, la carte JCB, l’Interac ou encore, la carte prépayée Visa.

Il faut garder en tête qu’il est possible de demander et de payer les frais relatifs à la demande de plusieurs personnes en même temps. Dans le cas d’une famille composée de 3 personnes, il faudra soumettre et remplir 3 formulaires. De même, il est important de s’assurer d’imprimer le reçu car il ne sera pas possible de le faire ultérieurement. La communication se fait uniquement par courriel, d’où l’intérêt d vérifier que l’adresse est bien valable. Contrairement aux autres procédures, les renseignements dans ce cas ne peuvent être sauvegardés. Un temps limité est mis à la disposition des demandeurs pour remplir leurs formulaires. Cependant, il reste possible de prolonger ce délai si ces derniers ont besoin de temps en plus (quelques minutes seulement). Lorsqu'un avertissement apparaît sur la session, il faudra cliquer sur "Continuer la session". En cas de doute, il reste possible de consulter encore une fois, le document d’aide mis à la disposition des voyageurs. Une fois la demande délivrée, les ressortissants français peuvent accéder à n’importe quel espace canadien sans problème. Quant au temps de visite, la plupart des voyageurs sont autorisés à rester au Canada pour une durée maximale de 6 mois. Juste au port d’entrée, les agents du service frontalier peuvent déterminer s’il est possible aux visiteurs de rester plus ou moins de 6 mois. Dans ce cas, ces agents indiquent sur le passeport la date où il faudra quitter le territoire canadien. Ils pourraient également remettre aux voyageurs, un document. Si le passeport n’est pas marqué, il est possible de séjourner au Canada pour une durée de 6 mois et ce, à compter du jour d’entré sur le territoire jusqu'à la date d’expiration de la demande ou du passeport. Si les voyageurs ont besoin d’un timbre de passeport, il est possible d’en demander aux agents du service frontalier. Pur ceux qui souhaitent rester plus que la période autorisée, une demande de prolongation d’au moins 1 mois avant la fin du séjour sera nécessaire. À ce moment, certaines exigences sont demandées par l’Etat, à savoir :

  • posséder un passeport valide,
  • avoir une bonne forme physique,
  • ne pas avoir été inculpé d’activités criminelles ou de n’importe quelle infraction liée à l’immigration,
  • convaincre les agents d’immigration qu’après le séjour, un retour au pays de résidence aura lieu en vue des obligations diverses qui s’y trouvent comme l’emploi, les actifs financiers ou encore, la famille,
  • avoir assez d’argent pour le séjour. Le montant dépendra principalement de la durée du voyage, du séjour et de la compagnie.

Dans certains cas, il est possible qu’un examen médical soit nécessaire en plus d’une lettre d’invitation écrite par un citoyen canadien. De même, certains profils de personnes sont interdits de séjour au Canada. Autrement dit, ils sont tout simplement interdits sur le territoire national et ce, pour diverses raisons :

  • violation des droits d’individus,
  • activités criminelles ou liées à un crime organisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*