formalites visa nicaragua
pub

Le Nicaragua est le pays le plus grand de l’Amérique Centrale, en plus d’être entouré par les eaux de l’océan Pacifique à l’ouest et de la mer des Antilles à l’est, et si son surnom c’est le pays des lacs c’est grâce aux grands lacs qui occupent les plaines occidentales notamment le grand lac de Nicaragua et le lac de Managua qui occupent à eux deux plus de 7 % de la surface totale du pays.

Les formalités d’entrée et de séjour au Nicaragua

formalites visa nicaraguaLes papiers essentiels pour les ressortissants de l’union européenne sont un passeport valide d’au moins 6 mois mais si le séjour se prolonge au-delà de 90 jours le visa sera obligatoire, toutefois le vaccin contre la fièvre jaune est nécessaire pour les voyageurs provenant des zones à risques, il est en effet obligatoire au moment de l'embarquement pour les personnes ayant passé plus de 24h au Panama, d’autres vaccins sont aussi conseillés entre autres DTCP, hépatite B, hépatite A, ainsi que la fièvre typhoïde et la rage dans le cas d’un séjour continue en zone rurale, le meilleur moment pour visiter le pays c’est la saison sèche à partir de décembre jusqu'à avril, le décalage horaire est de l’ordre de 8h en été et de 7h en hiver, mais le vol dure jusque à 15h depuis la France ;

  • Les ressortissants européens, les Suisses et les Canadiens ne nécessitent pas de visa dans le cas ou leur séjour ne dépasse pas 90 jours, à condition bien sûr le passeport reste valide encore pendant au minimum 6 mois après la date de sortie du Nicaragua.

  • Le billet de retour ainsi qu’une preuve de fonds suffisants (soit une carte de crédit ou bien une somme en liquide de 200 $ minimum), peuvent éventuellement être sollicités au moment de l’entrée sur le territoire.

  • Les voyageurs souhaitant rejoindre le Nicaragua en transitant via les États-Unis sont dans l’obligation de convenir aux exigences du pays, il faut donc se renseigner à l’avance sur la législation relative à l’exonération de visa afin d’obtenir au préalable une ESTA (Electronic System Travel Authorization) c’est-à-dire une autorisation électronique de voyage.

  • Il faut savoir qu’au niveau des 4 pays Guatemala, Honduras, Nicaragua et Salvador de l'accord de circulation du C4 la période totale du séjour en continuité ne peut pas dépasser 90 jours sans visa.

  • Des taxes d'entrée et de sortie sont exigées et notamment l’acquittement d’une taxe de 10 $ pour chaque personne au cours du passage à la frontière, elle est de l’ordre 35 $ lorsque on quitte le pays par voie terrestre, et si le voyage se fait par avion, elle est normalement comprise avec le prix du billet, mais il faut savoir qu’il n’est pas possible de payer la taxe en euro.

Les itinéraires conseillés

Même si le pays n’est pas immense, il reste que les vois de communications ne sont pas très commodes ni très rapides, en effet, les déplacements en bus font qu’un séjour d’une semaine ne sera certainement pas suffisant pour visiter l’essentiel de l’ouest ;

  • La plupart des voyageurs ajoutent des jours supplémentaires à Granada et sur la côte Pacifique en plus d’un séjour au Costa Rica, mais cette possibilité n’est pas très intéressante car ils en repartent habituellement frustrés de ne pas avoir pu en profiter plus longtemps.

  • Lors d’un long périple en Amérique Centrale, il faut prévoir environ deux semaines pour l’ouest et le nord du Nicaragua, en plus d’une semaine supplémentaire pour dévaler sur la côte caraïbe jusque aux Corn Islands, où la grande majorité des voyageurs bouclent leur séjour avec des journées d’oisiveté sous les cocotiers.

  • Managua la capitale du pays est une ville qui a était presque entièrement détruite par le séisme de 1972 mais certain monument persiste notamment la carcasse qui évoque l’ancienne cathédrale qui se dresse sur le flanc de la grande Plaza de la República, la statue de Sandino nichée à la crête de la Loma de Tiscapa et l’iglesia Santa María de los Ángeles aux toiles sandinistes qui représentent la renaissance rebelle, un détour est donc indispensable afin de discerner la réalité du pays qui est évoquée via les bidonvilles contrastée par les centres commerciaux ultramodernes du Nuevo Centro, toutefois la ville jouit d’une animation constante, dont il est possible de profiter avec une balade le long du Malecón qui se situe en face du lac de Managua.

  • Granada est incontestablement une des plus belles citées du pays, son secret une architecture d’inspiration coloniale, des hôtels de charme, et des musées, notamment la Casa de los Tres Mundos datant de 1720, l’église et le couvent de San Francisco datant de 1529 qui exposent de magnifiques statuts précolombiennes, le Mi Museo avec sa collection de poteries précolombiennes, le marché dynamique, les excellents restaurants, et l’archipel d’îlots sur le lac Nicaragua.

  • Le parc national de l’isla Zapatera est la destination idéale pour une excursion agréable, vers le volcan Mombacho endormis depuis 1570 et une belle balade à travers la surprenant forêt pluviale.

  • La petite ville de Masaya se situe entre les deux villes de Managua et de Granada, c’est le lieu représentatif de de la résistance amérindienne, son grand marché est célèbre pour les cérémonies traditionnelles, la ville s’ancre au niveau de la lagune du lac Masaya aux magnifiques eaux bleus, sur l’autre rive se dresse le parc national du très accessible volcán Masaya, via une route goudronnée mais les randonneurs préfèrent les pentes presque nues.

  • La région d’Apoyo plus connue sous l’appellation de Pueblos Blancos, est un groupement de villages autour de grandes églises massives se consacrant à l’artisanat et en particulier la poterie, où il est possible d’observer un magnifique panorama.

  • León est une ville polyvalente (religieuse, universitaire et contestatrice) qui se dresse sur une plaine entourée par des cultures de canne à sucre et de champs de coton, parmi ses vestiges on compte les nombreuses fresques sandinistes au niveau des abords du Parque Central, et celle qui désigne Sandino qui écrase avec sa botte l’Oncle Sam est l’une des plus célèbre.
pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*