visa travail koweit

Pays du Golfe persique, le Koweït attire de plus en plus de touristes et de travailleurs. Le pays a connu des heures sombres lorsqu’il s’est fait envahir par l’Irak il y a de cela 30 ans, presque toute la ville est tombée en ruine et il a fallu tout reconstruire. 

Les gens voient de plus en plus le Koweït comme un eldorado, ils veulent travailler dans ce pays en plein essor.  Dans notre article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir concernant le travail au Koweït, et comment se passe la procédure de visa.

Ce qu’il faut savoir avant de partir travailler au Koweït

Le Koweït est une monarchie où environ 750 Français travaillent. Pour la majorité ils sont dans des secteurs comme le pétrole, le luxe, et l’éducation. La maîtrise de la langue anglaise est l’un des critères les plus importants pour travailler là-bas, surtout si vous visez un poste de cadre. 

L’immobilier est cher au Koweït, que ce soit pour louer ou acheter. Le loyer vous coûtera environ 28% plus cher. Mais à côté de cela les autres services sont assez accessibles. Tout ce qui est en  rapport avec la nourriture, les transports ou encore la connexion internet sont moins chers. 

ce qu il faut savoir avant de partir travailler au koweit

Le permis de conduire obtenu en France est utilisable au Koweït ; il faut bien évidemment le changer pour un permis international. Cela se fait très facilement à la préfecture en France.

Les secteurs qui recrutent des Européens et des Français sont le pétrole (le Koweït détient 11% des réserves mondiales) et l’éducation.  

Le marché de l’emploi au Koweït

Les heures légales de travail sont de 48 heures par semaine, et les jours de semaine vont du samedi au mercredi. Pour la recherche d’emploi on vous conseille de vous diriger vers l’ambassade du Koweït, et de présenter votre CV en anglais. Les entreprises cherchant des cadres ou travailleurs étrangers déposent souvent des offres d’emploi dans les ambassades. Ainsi c’est l’ambassade qui vous mettra en contacte avec votre potentiel employeur. N’hésitez pas aussi à faire intervenir des personnes que vous connaissez éventuellement au Koweït pour vous mettre en contacte avec l'entreprise. Le secteur du luxe recrute souvent de cette façon. 

le marche de l emploi au koweit

Les Européens et les Français sont souvent recrutés pour des postes de cadre ou dans l’enseignement. En ce qui concerne les postes d’ouvrier, les entreprises koweïtiennes préfèrent les travailleurs ascitiques car leur recrutement coûté moins cher, les ouvriers européens sont beaucoup trop onéreux. Il n’existe pas de salaire de base au Koweït, c’est à vous de négocier le montant avec votre parton. Toutefois les Français sont très bien payés là-bas, surtout si vous occupez un poste important. 

Le visa de travail au Koweït

Il y a pas mal de formalités administratives à remplir pour travailler au Koweït. Il vous faudra :

  • Un visa/permis de travail ;
  • un permis de résidence ;
  • un contrat de travail.

Le permis de travail est assez difficile à avoir. Il vous faudra tout d’abord l’offre d’emploi de votre futur employeur à votre nom . Ensuite, les services d’émigration du Koweït s’occuperont de faire une enquête sur vous. 

À  l’issue de cette enquête ils remettront un certificat de non-objection à votre employeur auquel il faudra ajouter un certificat médical. Ce certificat vous permettra de rentrer dans l’ambassade.

Si vous prévoyez de rester au Koweït plus de 3 mois vous aurez besoin d’un permis de résidence. Il n’est accordé que si vous avez une personne  qui se portera garant de vous. En général c’est l’entreprise qui fait office de parrain, après l’obtention de votre permis de travail. Il vous sera demandé aussi votre casier judiciaire et un examen médical complet. 

Enfin vous signerez votre contrat de travail avec votre employeur sur place. Le contrat sera en anglais et en arabe. 

Voilà à présent vous êtes informé  sur tout ce qui concerne  le visa travail au Koweït. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*
*