e-cigarette-voyage

La vape ou la cigarette électronique est une excellente solution pour se débarrasser de la vraie cigarette. Elle est d’ailleurs de plus en plus répandue, surtout auprès des jeunes.

En France, la e-cigarette est autorisée, mais ce n’est pas le cas pour tous les pays. En Australie par exemple, la vape est prohibée. Donc, on vous invite à être prudent lors de vos voyages. Il faut vérifier les lois du pays quant à l’utilisation de la cigarette électronique, ainsi que tout le matériel qui lui est associé.

Peut-on voyager avec une e-cigarette ?

Alors, oui, il est tout à fait possible de voyager dans l’avion avec sa cigarette électronique. Depuis quelques années, et surtout, suite au grand succès de la vape, les lois ont légalisé son transport. Les vapoteurs sont priés de la transporter partout lors de leurs déplacements, au risque qu’ils soient tentés par la cigarette de tabac. Par contre, il faut savoir que la réglementation est très stricte sur ce sujet.cigarette électronique voyage

Comment voyager avec une e-cigarette ?

Le voyage en avion avec son e-cigarette est possible. La première chose à savoir, c’est qu’il faut absolument que vous conserviez votre vape dans le bagage à main, car sa batterie est proscrite en soute. Cette mesure a été adoptée pour éviter :

  • Les risques d’incendies ;
  • Les risques d’inflammations.

Bien qu’elle soit à portée de main, vous n’avez pas le droit de la recharger durant le trajet. C’est également une mesure pour éviter les risques d’incendies (notamment en cas de surchauffe).

Ceci dit, sachez que chaque compagnie aérienne et chaque pays a ses propres règles, donc, il faut bien se renseigner avant de se lancer pour éviter de se faire confisquer son précieux matériel.

Certains pays comme le Brésil et la Turquie interdisent carrément l’utilisation de la vape sur leur sol.

Comment se comporter avec sa cigarette électronique en vol ?

Depuis quelques années, l’utilisation de la vape dans l’avion est interdite (oui, c’était possible de vapoter en plein air !). Cette interdiction tient surtout des risques de détection par les détecteurs de fumée et de la gêne occasionnée pour les autres voyageurs.

On sait que certains voyageurs ont pu développer des techniques discrètes pour vapoter en avion, mais vous risquez de vous faire attraper, et avec tous les risques de sanctions qui vont avec, on vous le déconseille. Donc, attendez jusqu’à ce que vous arriviez à votre destination pour vapoter en toute sécurité.

 Les pays qui interdisent la cigarette électronique

Attention, la vape n’est pas autorisée partout ! Si certains l’encouragent, d’autres pays l’interdisent carrément.

Parmi les pays qui l’interdisent, nous avons la Thaïlande, où la vape est prohibée sur tout le territoire. D’ailleurs, les thaïlandais n’y vont pas de main morte, si vous vous faites attraper, vous risquez jusqu’à 10 ans de prison et plus de 2 800 € d’amende ! Donc, si vous êtes en voyage en Thaïlande, oubliez carrément la vapoteuse !

Singapour, Cambodge, Seychelles et le Qatar sont également des pays qui interdisent la cigarette électronique. Votre vape sera confisquée à l’aéroport.

Enfin, certains pays ne sont pas contre l’idée de la vapoteuse, mais interdisent le liquide qui contient de la nicotine, comme l’Australie ou le Japon.

Les pays qui autorisent la e-cigarette

La France et l’Angleterre remportent la palme en matière d’autorisation. D’ailleurs, on encourage carrément les fumeurs à se tourner vers la vape, car selon une étude, celle-ci serait 95 % moins dangereuse qu’une cigarette classique.

En fait, cette différence entre les pays est liée à la réputation de la vape, car on l’associe bien souvent au tabac.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*